Rédigé le par Laureline dans : Actualités

Que serait la gastronomie marocaine sans ses épices ? Pour les plats salés ou les desserts sucrés, la gastronomie marocaine laisse une grande place aux différentes saveurs que procurent ces poudres fines et colorées. C’est l’occasion d’en apprendre davantage !

Les épices marocaines, en vrac et moulues

Plus d’une trentaine d’épices sont utilisées régulièrement dans la cuisine marocaine, que ce soit en pâtisserie ou pour des plats mijotés. Mais elles sont tellement présentes au quotidien qu’on s’en sert également pour la santé et pour dispenser des soins préventifs.

Ainsi, après un accouchement, il n’est pas rare de voir un petit sac d’herbes et d’épices suspendu au-dessus du lit pour activer le rétablissement de la maman.

Découvrez les épices marocainesLes clous de girofle sont également utilisés pour disperser les mauvaises odeurs ou les mites, Le safran est connu pour dissiper les maux d’estomac et le cumin aide à combattre les effets de la très dérangeante tourista.

Ainsi, les épices ont leur place partout dans la vie quotidienne des Marocains et des Marocaines. On compte pas moins de 35 épices régulièrement utilisées :

  • la cannelle en pâtisserie notamment,
  • la coriandre pour les sauces,
  • le fenouil pour les pains,
  • la harissa, connue pour être présente dans les couscous et tajines,
  • le paprika,
  • ou encore la verveine odorante en infusion ou avec du thé…

Le ras-el-hanout est, lui, un mélange spécifique, composé parfois de plus de 30 épices moulues !

Autrefois, on les préparait soi-même, mais avec l’évolution des sociétés c’est désormais un fait plus rare.

Utiliser les épices pour la santé

Cependant, pour ceux et celles qui voudraient se lancer, c’est toujours possible : les épices s’achètent moulues ou à l’état brut dans de nombreuses boutiques ou marchands d’épices marocains. Les préparations prêtes à l’emploi sont faites à partir d’épices lavées, séchées et moulues.

Quelques exemples d’utilisations des épices dans la cuisine marocaine

Bien que certaines épices soient multi-emploi, d’autres sont utilisées dans des plats et des buts bien précis.

Ainsi, le poivre blanc est ajouté aux préparations en fin de cuisson pour donner encore plus de force au plat préparé, tout comme le cumin qui dispensera une note d’amertume.

Associé avec la noix de muscade, le paprika relève les plats et les sauces, mais on l’utilise aussi pour sa capacité à colorer n’importe quel liquide.

La menthe est bien évidemment réputée pour sa présence dans les thés, Mais elle apporte également son lot de fraîcheur dans les soupes et les salades.

La salade de menthe, une recette fraîche

L’eau de fleur d’oranger est utilisée en pâtisserie, mais attention : pour une utilisation optimale, il ne faut pas la cuire.

Enfin le miel est utilisé dans les préparations sucrées-salées comme le tajine.

Venez déguster des plats traditionnels marocains à Saint-Sébastien-sur-Loire

Kemiahs, mezzehs, tajines, grillades et pâtisseries venez découvrir toutes nos recettes à déguster sur place ou à emporter dans la tente caïdale traditionnelle berbère ou sur notre terrasse.

L’occasion pour vous de pousser encore plus loin votre voyage au Maroc en profitant d’un décor authentique. Le mobilier et la vaisselle sont également traditionnels pour vous permettre de déguster un repas à la marocaine.

 

Horaires

  • Du dimanche au jeudi de 11 h 45 à 14 h 30 et de 18 h 45 à 22 h 30 ;
  • Et jusqu’à 23 h le vendredi et samedi.

Tarifs et réservations

La carte est disponible sur le site avec les prix.
Appelez-nous pour réserver votre table !

Rédigé le3 novembre 2018 Par Laureline dans : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires