Rédigé le par Laureline dans : Voyagez avec Les Jardins du Maroc

Cuisine méditerranéenne par excellence, la gastronomie marocaine a été consacrée en 2015 par Worldsim, la classant comme 2e destination gastronomique au monde. De par sa situation géographique, elle résulte d’une multitude d’influences !

Une cuisine culturellement unique

Arabe, berbère, juive, aux accents asiatiques ou subsahariens…

Ce ne sont pas les racines qui manquent dans l'art culinaire marocain ! Résultat, on dénombre plus d’une dizaine de plats connus au-delà des frontières marocaines, comme le couscous ou le tajine.

Outre ces 2 plats emblématiques, la richesse du patrimoine culinaire marocain est présente partout, du petit déjeuner jusqu'au dessert.

Véritable identité gastronomique, la cuisine marocaine peut compter sur des siècles de savoir-faire, transmis de génération en génération.

Des repas traditionnels riches et savoureux

Ainsi, au petit déjeuner, on trouve du baghrir, une crêpe de semoule, accompagné de beurre, de miel ou de fromage frais.

Au déjeuner, on peut aussi opter pour des plats moins connus comme la tangia marrakchie, un plat de viande qui a cuit 7 h. La pastilla vous calera aussi sec grâce à sa tourte farcie. C’est sans oublier le traditionnel méchoui, une façon de cuire la viande à l’étouffée.

Le pain marocain se différencie d’une région à l’autre : il peut être fait à partir d’orge ou de farine de maïs.

Enfin, on peut recommander des grillades, des boulettes comme les keftas, une salade marocaine ou une soupe le soir, comme la harira.

Côté sucré, l’amande et le miel sont mis à l’honneur très régulièrement dans la pâtisserie orientale.

Le baklawa et les cornes de gazelle sont des sucreries plus connues en Occident mais vous pouvez aussi découvrir le sellou, le smen (sorte de crêpe) ou le makroud.

Un rituel marocain à respecter

Les recettes étant héritées des mères et grand-mères, les livres ne sont pas nécessaires mais cela rend le patrimoine gastronomique oriental riche et varié, chaque femme marocaine mettant sa touche personnelle dans chacune des recettes.

Un rôle pour chacun

Au Maroc, la cuisine appartient aux femmes, excepté pour certains plats comme le méchoui. Les hommes eux, s’occupent du thé et des boissons en général.

Les coutumes

Avant de s’asseoir, on se lave les mains puis l’on prononce Bismillah ! et l’on se met à table. Les plats sont traditionnellement dégustés avec le pouce, le majeur et l’index droit et donc sans avoir besoin de couverts.

Une cuisine au patrimoine de l’UNESCO

Pour rappel, la cuisine et plus précisément, la diète méditerranéenne est inscrite depuis 2010 au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

  • Le restaurant à Saint-Sébastien-sur-Loire
  • Horaires
  • Tarifs et réservations

Les Jardins du Maroc vous propose des spécialités marocaines à déguster sur place ou à emporter.

  • Du dimanche au jeudi de 11 h 45 à 14 h 30 et de 18 h 45 à 22 h 30 ;
  • Et jusqu’à 23 h 00 le vendredi et samedi.

La carte est disponible sur le site avec les prix.
Appelez-nous pour réserver votre table !

Rédigé le8 août 2017 Par Laureline dans : Voyagez avec Les Jardins du Maroc