Rédigé le par Laureline dans : Recettes

Qui n’a jamais goûté un couscous dans sa vie ? Au poulet, à l’agneau, sucré, avec ou sans merguez, épicé, doux ou encore végétarien… Ce ne sont pas les déclinaisons qui manquent pour ce plat voyageant dans de nombreux pays. Mais connaissez-vous les origines de cette recette typique du Maroc ?

Un plat berbère vieux de 2 000 ans

C’est sous le règne du roi Massinissa de Numidie que l’on découvre les premières traces de couscoussiers. La terre y est propice puisqu’elle est particulièrement favorable à la culture du blé, qui sert à faire la semoule. 

Les fameux couscoussiers de l’époque sont plutôt des pots grossiers, importés ensuite par les Arabes lors de leurs conquêtes.

Le souk des jardins du Maroc

La recette du couscous est importée en France au XVIe siècle et s’installe définitivement pendant l’époque coloniale. Aujourd’hui, le couscous s’est hissé à la 8e place des plats préférés des français, derrière les moules frites et le magret de canard !

La tradition du couscous

Le couscous est un plat à base de semoule de blé, de ragoût de légumes et de viande. Selon les pays et les traditions, il peut être agrémenté d’épices ou préparé de différentes manières.

A l’origine, c’est donc un duo de plat, préparés séparément :

  • la semoule, cuite dans un couscoussier. On y rajoute à la fin (au choix), des pois chiche, des petits pois ou des raisins.
  • des légumes cuits avec la viande, rissolée auparavant, plongés dans un bouillon.

Selon la tradition, on ne mélange pas plusieurs viandes dans le bouillon pour ne pas imprégner la semoule de différentes odeurs. En revanche, en France, le mélange est souvent présent dans les cartes de menus de restaurant sous le nom : couscous royal.

Avec le couscous, on sert un bouillon de légumes appellé marqa et du babeurre.

Comme précisé, le couscous s’est imprégné de nombreuses traditions culinaires et existe désormais en version sucrée pour le dessert avec la cannelle et des amandes ou alors aux tripes, au poisson et même végétarien !

La recette du couscous des Jardins du Maroc

Bon à savoir avant de vous lancer : c’est long !

Réalisez un couscous maison

  • Semoule moyenne pré cuite : 400 g
  • Agneau (poitrine, collier) : 1 kg
  • Pilons de poulet : 6
  • Courgettes : 500 g
  • Pois chiches en conserve : 300 g
  • Botte de carottes nouvelles : 1
  • Botte de navets nouveaux : 1
  • Oignons : 2
  • Beurre : 60 g
  • Bouquet garni : 1
  • Harissa : 1 cuil. à soupe
  • Ras-el-hanout : 1 cuil. à café
  • Huile d’olive : 2 cuil. à soupe
  • Sel
  1. Pelez et émincez les oignons et rincez les pois chiches.
  2. Versez 3 l d’eau dans un grand faitout et faites frémir l’eau. Plongez-y les morceaux d’agneau, les oignons, le ras-el-hanout et le bouquet garni. Laissez mijoter 40 min et salez à votre convenance, à mi-cuisson.
  3. Nettoyez tous les légumes. Fendez les courgettes en 2, épluchez les carottes et les navets. Ajoutez-les dans le bouillon avec le poulet. Continuez la cuisson 10 min.
  4. Couvrez la semoule d’eau bouillante salée. Laissez gonfler 10 min. Egrainez la semoule en ajoutant le beurre coupé en morceaux. Mélangez la harissa avec 1 louche de bouillon.
  5. Servez la semoule avec la viande et les légumes accompagnés du bouillon et de la harissa présentés à part.

Venez déguster un couscous traditionnel à Saint-Sébastien-sur-Loire

Nous avons 7 sortes de couscous dont 2 couscous royaux et un végétarien ! Commandez à emporter ou prolongez le voyage en dînant sous notre tente berbère traditionnelle !

N’hésitez plus et contactez-nous au 02 40 56 75 75 !

Rédigé le22 août 2017 Par Laureline dans : Recettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires