Rédigé le par Laureline dans : Voyagez avec Les Jardins du Maroc

Connaissez-vous la fantasia ? Ces grands spectacles équestres remontent au XIIIe siècle avant JC, preuve d’une pratique ancestrale. De nos jours, cette tradition militaire devenue sportive est toujours pratiquée, pour le plus grand plaisir de tous.

Un spectacle équestre marocain ancestral

La fantasia initialement assaut militaire, s’est transformée en coutume consistant à lancer une charge de cavaliers qui à la fin de leur course tirent une salve coordonnée.

Cette coutume se transmet essentiellement dans les pays du Maghreb et est connu de nous tous,  grâce aux charges numides du roi Massinissa.

Elles permettaient aux cavaliers de montrer leur courage et leur force face à l’ennemi.

Cette démonstration rituelle est à l’image de l’art équestre des pays du Moyen-Orient. Elle se définit par 2 mouvements militaires :

  • el kerr, la charge rapide,
  • el ferr, la retraite subite.

La charge consiste à lancer les montures à toute vitesse en faisant tournoyer son fusil d’une main, à tirer en l’air une fois arrivé au bout de la piste et à revenir tout aussi rapidement.

La fantasia évolue selon les régions (elle peut se faire à pied ou à dromadaire), mais les youyous des femmes sont toujours présents pour encourager les cavaliers.

En France, la fantasia est devenue célèbre grâce à Eugène Delacroix et ses nombreux tableaux comme Jeu de la poudre devant la porte d’entrée de la ville de Méquinez ou encore Fantasia arabe de Theo Van Rysselberghe.

Le tableau Fantasia arabe © Axion Gross

Un symbole de célébration

Aujourd’hui, la fantasia est symboliquement présente pour les fêtes et représente la célébration suprême ou l’apothéose d’un grand événement religieux comme l’Aïd el-Fitr.

Les chevaux sont richement harnachés et peuvent participer dès le début des festivités, notamment en escortant la mariée.
Le cavalier, lui, porte le moukhala, le fameux fusil à poudre noire.

Au Maroc, la pratique de la fantasia reste très vivace. On compte aujourd’hui 1 000 sorbas (troupes) et 15 000 chevaux en activité.

La fantasia s'enseigne désormais

Ce sport est encadré dans une structure avec des trophées annuels et des concours nationaux. La pratique et les concours sont désormais ouverts aux femmes.

Découvrir le souk des Jardins du Maroc

Pas de fantasia chez nous mais un souk tout aussi richement fourni et décoré que les chevaux marocains !

Venez découvrir le savoir-faire artisanal marocain à Saint-Sébastien-sur-Loire grâce à nos poteries, paniers et babouches !

Et pour les pointilleux, si vous cherchez un objet ou un article en particulier, contactez-nous. Nous pouvons faire des miracles.

Commandez sur place ou à emporter dans notre restaurant Les Jardins du Maroc à Nantes

Tajines, couscous mais aussi grillades et desserts, vous pourrez manger sous une tente berbère ou prendre à emporter pour déguster notre cuisine avec vos amis.

N’hésitez plus et contactez-nous au 02 40 56 75 75 !

Rédigé le6 octobre 2017 Par Laureline dans : Voyagez avec Les Jardins du Maroc