Rédigé le par Laureline dans : Actualités, Recettes

C’est désormais bien établi : la cuisine marocaine est un incontournable de la gastronomie. Savoureux et épicés, les plats sont variés grâce aux nombreuses influences (berbères, arabes, etc.), mais l’expérience reste inoubliable. Voici un petit tour d’horizon des spécialités marocaines à ne pas rater !

Les spécialités marocaines salées

Et on commence avec les plats salés, à déguster pour le déjeuner ou le dîner ! Poisson, viande ou végétarien, la cuisine marocaine est assez riche pour contenter tout le monde.

Le couscous, roi indétrônable

A-t-on besoin d’en dire plus ? Le couscous fait partie des plats préférés des Français et est souvent associé à un plat familial et à un moment chaleureux.

Traditionnellement servi avec de la viande, des légumes, un bouillon épicé et de la semoule, le couscous connaît désormais de nombreuses versions pour plaire à tous !

Le tajine, un ragoût plein de goût

Ce ragoût cuit à l’étouffée s’invite désormais dans de nombreux foyers français. Le plat en terre est même utilisé en décoration ! Ce plat cuit lentement et peut se cuisiner avec de la viande, des légumes et même du poisson.

La harira, la soupe comfort food

La soupe harira, pour le Ramadan

La harira est une soupe réconfortante, riche et nutritive que l’on prépare habituellement durant le mois du Ramadan. Elle permet ainsi de casser le jeûne.

On y fait mijoter des légumes secs, de la viande, des tomates et on accompagne le tout avec des œufs durs ou des crêpes au miel.

Le méchoui, un plat de fête

Le méchoui est un vrai repas de fête à base de viande ! Il s’agit d’un agneau entier et rôti à la broche sur les braises d’un feu de bois. On le réserve pour les grandes occasions comme les fêtes religieuses ou les mariages.

Le zaalouk, pour relever un plat

Plus qu’un plat, il s’agit là d’un accompagnement. Cette purée d’aubergine trône régulièrement sur les tables marocaines avec du pain pour accompagner un méchoui par exemple.

Le zaalouk, une spécialité marocaine

On les assaisonne avec du cumin et du paprika et on en mange jusqu’à plus faim !

Le briouate, à manger en une bouchée

Cette petite pièce triangulaire peut se déguster sucrée ou salée. Sa version la plus populaire reste le briouate à l’amande, cannelle et fleur d’oranger, mais on le trouve aussi farci aux fruits de mer ou à la viande.

Les spécialités marocaines sucrées

La pâtisserie marocaine, c’est la cerise sur le gâteau. Sucrée, sous forme de bouchée parfumée ou encore pour conclure un déjeuner et pouvoir digérer tranquillement, ne partez pas sans les avoir testées.

Le baklawa, petit feuilletée sucré

Le baklawa se retrouve dans de nombreux pays du Maghreb et appartenait à l’empire Ottoman. Ce feuilleté à base d’amandes et de miel contient des fruits secs moulus et selon les goûts, des clous de girofle.

venez boir un vrai thé à la menthe à NantesLe thé à la menthe, l’incontournable

Eh oui ! Ce rituel conclut merveilleusement bien un repas à la marocaine souvent très riche. C’est également une marque d’hospitalité que de l’offrir et cela ne se refuse jamais.

On le consomme à tout moment de la journée et il accompagne très bien les pâtisseries marocaines comme la corne de gazelle.

Le baghrir, pâtisserie appréciée

Il s’agit de crêpes légères parsemées de trous et servies avec du miel, du beurre fondu ou encore un thé à la menthe.

La corne de gazelle, la plus connue

Dans le même genre, la corne de gazelle, à base d’amandes écrasées et de fleur d’oranger est un incontournable qui accompagne tous les thés à la menthe.

Les Jardins du Maroc, le restaurant de spécialités marocaines de Nantes

Et pour déguster certains de ces plats incontournables, rendez-vous à Saint-Sébastien-sur-Loire aux Jardins du Maroc.

Couscous, méchoui, tajine, thé à la menthe ou encore pâtisseries marocaines, vous pourrez goûter tous nos plats sur place ou les emporter à la maison.

Venez profiter d’une ambiance orientale et réservez votre table au 02.40.56.75.75.

Photo soupe harira : © Rui Ornelas

Photo zaalouk : © Maggie McCain

Rédigé le24 janvier 2018 Par Laureline dans : Actualités, Recettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tous les champs sont obligatoires